Les médecins préviennent, ne mangez pas ce type d’aliments car des vers dangereux peuvent apparaître dans votre corps

Loading...

Le corps humain est un terrain fertile pour de nombreux parasites, vers, levures et bactéries. Certains sont inoffensifs et indispensables à l’équilibre de la flore intestinale, alors que d’autres peuvent causer de graves maladies et lésions. Ces vers et parasites sont souvent provoqués et transmis par une alimentation contaminée, une eau non filtrée, une mauvaise hygiène, des insectes et par la présence de certains animaux domestiques. Alors quels sont les aliments qui peuvent causer ces vers ?

Les vers et les parasites peuvent nuire à la santé de millions de personnes chaque année. Ils infectent les tissus et les organes musculaires, causant des maladies comme l’épilepsie, les troubles de personnalité, le choc anaphylactique ou la dysenterie amibienne. Certains de ces vers et parasites peuvent même vivre plusieurs années dans le corps sans se manifester. Ainsi, en 2005, 56,2 millions de personnes étaient infectées par un parasite d’origine alimentaire, dont 7,8 millions présentaient des séquelles sévères, 7158 en sont mortes cette année-là, selon les dernières estimations de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et  l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Quels sont les vers dangereux d’origine alimentaire qu’on peut trouver dans le corps humain ?

D’après des médecins à l’hôpital Addenbrooke, à Cambridge, un homme britannique âgé de 50 ans, s’est présenté à l’hôpital avec d’intenses maux de tête. Cet homme avait déjà signalé qu’il souffrait de migraines et de perte de mémoire. Après diagnostic et examen à l’IRM, les médecins ont découvert que ces maux de tête étaient causés par un ver qui s’est promené pendant quatre ans dans sa cervelle. Ce dernier a été opéré d’urgence pour extraire le ver.

Loading...

La petite bête s’appelait Spirometra erinaceieuropei et elle mesurait un centimètre. Ce ver peut causer une inflammation des tissus et lorsqu’il atteint le cerveau, il provoque des pertes de mémoire et des maux de tête.

Cet homme était le premier cas signalé et découvert au Royaume-Uni et depuis 1953, seulement 300 cas ont été enregistrés dans tous les pays du monde. Ce ver bien rare a suscité l’attention des médecins et spécialistes, qui ont essayé de trouver la cause principale de ce phénomène. Verdict, cet homme avait consommé de petits crustacés infectés, de la viande de reptile et d’amphibiens crue et a usé de cataplasmes de grenouilles lors de son voyage en Corée du sud, en Chine, au Japon et en Thaïlande.

D’après les résultats de l’IRM, le Spirometra erinaceieuropei a migré durant quatre ans de 5 centimètres de la droite du cerveau vers la gauche. Ce ver a été ensuite donné à un groupe de généticiens du Wellcome Trust Sanger Institute de Cambridge, qui ont découvert qu’il restait à l’état de larve durant toute la période d’infection et qu’il pouvait se nourrir des acides gras. Les vers adultes peuvent être visibles car ils se trouvent souvent à la surface de l’œil.

Voici une liste de parasites et de vers alimentaires dangereux classés par la FAO et l’OMS :



Loading...